Le fond

C’est la partie isolant la vitrine du reste du magasin. La nature même du commerce commande ou pas un fond de vitrine.

Il est préférable que le fond d’une vitrine soit de texture neutre et uniforme, afin de permettre une utilisation plus variée des couleurs, des décors et des marchandises.

Le plancher

Dans un commerce de rue, la vitrine est généralement plus élevée que le trottoir. Dans un centre commercial, la vitrine est au même niveau que le sol. Cette élévation du plancher permet au piéton de voir les articles en vitrine dans son champ de vision normale.

Le recouvrement du plancher de la vitrine doit être neutre et uniforme afin qu’on puisse l’utiliser toute l’année.

Le plafond

Il sert surtout à installer l’éclairage, à fixer des projecteurs. On peut aussi l’utiliser pour suspendre certaines pièces décoratives ou encore des vêtements à l’aide de fil invisible. On peut construire un faux plafond à l’aide d’un grillage métallique ou d’un treillis.

Le plafond doit être le plus uniforme possible.

L’éclairage

L’éclairage est la composante finale de la vitrine. Il sert à mettre en valeur les articles exposés de même que le décor. Il peut également servir à créer une ambiance. Il existe plusieurs types d’éclairage en vitrine mais les plus utilisés sont :

  • les tubes fluorescents qui diffusent uniformément la lumière;
  • les projecteurs dont le faisceau est orienté sur la marchandise et le décor. Les projecteurs doivent toujours faire face à la marchandise.

Le décor

Il sert à rehausser et à mettre en valeur la marchandise.

Il se doit d’être proportionnel à la grandeur de la vitrine et aux dimensions de la marchandise.

La marchandise

Il faut toujours présenter en vitrine la marchandise la plus rentable et dont on a un bon inventaire. On ajoute à ces articles des accessoires complémentaires entre lesquels il est important de créer une illusion de dépendance (ex. : pot de peinture + pinceau + gants; robe + sac à main + foulard). .

La disposition

Le balancement de la marchandise en vitrine est la façon de disposer les produits tout en observant un équilibre des masses.

Il est préférable d’éviter la disposition symétrique, qui est une recherche d’équilibre des formes plutôt que des masses.
Des corridors d’aération entre les différentes masses permettent d’aérer la présentation sans créer des vides désagréables.
Les mannequins utilisés en vitrine doivent donner l’impression de mouvement, d’action.

Vous avez aimé? Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone