Le 4 octobre dernier se tenait l’événement e-commerce Québec 2017, organisé par le Conseil Québécois du Commerce de Détail (CQCD). La Société de développement de l’Avenue du Mont-Royal (SDAMR) y était. Plusieurs sujets ont été abordés, dont l’état actuel du commerce de détail, les consommateurs de demain, les nouvelles technologies, l’expérience client, l’innovation, etc. Ce billet vous expose en quoi le commerce de détail se voit bouleversé par l’effet Amazon et vous propose des pistes de solutions et des stratégies pour contrer cet effet durant la période du temps des Fêtes et maximiser vos ventes.

Au Québec, Amazon est la plateforme la plus prisée avec 22% des transactions totales enregistrées en ligne de janvier à juin 2017 (CEFRIO). Au Canada, 37% des consommateurs achètent moins souvent en magasin depuis l’arrivée de ce géant dans l’univers du commerce électronique.

En effet, le processus d’achat sur Amazon est facile. La plateforme propose beaucoup de produits en quantité limitée, mais à des prix très concurrentiels, ce qui crée le sentiment d’urgence d’acheter chez le consommateur.

 

Ce qu’Amazon ne peut pas faire!

Bien qu’Amazon propose une expérience client intégrée et une sélection vaste de produits à prix concurrentiels, les consommateurs ont soif d’inspiration quant à leurs choix de marques pour leurs achats; s’ils sont touchés par la culture d’une marque, le prix devient moins important.

  1. Soyez inspirants et séduisants
  • Sur votre site web ou dans vos réseaux sociaux, investissez dans l’histoire de votre entreprise et son contenu. Créez un véritable univers avec votre image de marque.
  • Investissez dans le design et le marchandisage de votre boutique (« Showroom »); mettez en valeur vos produits et soignez votre image de marque pour créer une expérience client hors du commun.
  • Développez une stratégie de médias sociaux en faisant de l’écoute (lisez sur ce qui se dit sur vos produits/services (avis Facebook/Google), sur vos concurrents, qu’est-ce que vos concurrents font, etc.). Assurez-vous d’intégrer le meilleur contenu qui générera des partages, mais surtout de l’interaction. 39% des consommateurs s’inspirent des médias sociaux pour leurs achats!
  1. Acquérez vos clients potentiels
  • Personnalisez l’offre et ciblez mieux vos clients (publications payantes sur Facebook).
  • Investissez dans le mobile (apps) ou un site web adapté et responsive (qui s’adapte à toutes les plateformes).
  • Développez une stratégie Amazon (« If you can’t beat them, join them! »).

C’est ce qu’a fait Martin Lavigne, propriétaire du commerce EKKIP sur L’Avenue (1153 Mont-Royal Est). Bien que son entreprise possède déjà un site de vente en ligne (depuis 2008), il a décidé de joindre Amazon en décembre 2016 pour voir les retombées. Conscient que ce sont les aubaines qui fonctionnent sur Amazon, il a commencé par créer des familles de produits pour liquider son inventaire. Pour 30 $/mois (affichage d’une quantité illimitée de produits) et 12 $ de frais pour chaque livraison avec Poste Canada, il rencontre non seulement son objectif, mais en plus, 99% de ses clients Amazon sont hors Québec, ce qui augmente sa visibilité et son bassin de clients potentiels.

  1. Retenez vos clients

Qu’on se le dise : il est plus facile de retenir des clients déjà existants que de bâtir une nouvelle clientèle; alors investissez dans votre clientèle fidèle et faites-en des ambassadeurs de votre marque!

  • Offrez un programme fidélité (Amazon n’offre pas de tels programmes).
  • Mettez en place des outils de cybermétrie (Google Analytics, Facebook Pixel, etc.) afin d’analyser vos données sur vos clients (et non pas seulement les collecter) afin de créer des offres et promotions ciblées.
Vous avez aimé? Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone