Bonjour à tous,

Échanger différentes points de vue consacrés à la petite entreprise c’est une idée qui germe depuis longtemps chez Détail Formation. Je remercie à l’avance nos différents blogueurs et nos collaborateurs qui seront nombreux, je l’espère. Je tenterai tout au long de mes billets de vous fournir quelques conseils et parfois quelques questions. Je choisirai davantage l’angle du service à la clientèle et la vente comme principale thématique. Parce qu’aujourd’hui, malgré les livres et les nombreuses formations, il me semble qu’il est difficile d’obtenir un excellent service pour lequel on fait WOW!  Mais je sais que je ne pourrai pas m’empêcher de vous livrer mes commentaires sur l’actualité concernant les petites entreprises.

 

Et d’ailleurs pour ce premier article puisque ce blogue s’appelle LE TRÈS PETIT BLOGUE, j’aimerais faire un plaidoyer en faveur des petites entreprises.

 

Chez Détail Formation, nous avons toujours considéré que les petites entreprises représentaient la fibre québécoise. J’ai de la difficulté à comprendre comment se fait-il qu’en 2011, bon nombre de mesures gouvernementales ne s’appliquent pas aux petites entreprises ou s’appliquent avec les mêmes paramètres que la grande entreprise alors que nous savons pertinemment qu’elles n’ont pas accès aux mêmes ressources. En 2007, l’OCDE disait dans son bulletin Synthèses :

« Les petites et moyennes entreprises (PME) forment l’armature de toutes les économies et sont une source essentielle de croissance économique, de dynamisme et de flexibilité aussi bien dans les pays industrialisés avancés que dans les économies émergentes et en développement. Elles constituent la forme dominante d’organisation de l’entreprise, et représentent entre 95 % et 99 %, selon le pays, de la population des entreprises. Elles assurent entre 60 et 70 % de la création nette d’emplois dans les pays de l’OCDE. Les petites entreprises jouent un rôle particulièrement important dans la mise sur le marché de techniques ou de produits innovants. »

C’est encore vrai aujourd’hui. Les petites entreprises ont besoin d’un coup de pouce pour favoriser leur croissance. Bon nombre de petites entreprises sont devenues de grandes organisations parce que des individus leur sont venus en aide. Au-delà des programmes d’aide financière, ces gestionnaires de petites entreprises ont besoin d’un support moral et de ressources externes qui leur permettent de prendre du recul. Aujourd’hui, on entend le discours de l’importance de l’entrepreneurship, mais bien peu d’actions concrètes (autre que le mentorat) sont disponibles.

Il est primordial qu’on s’occupe des petites entreprises et ce blogue tentera, dans la mesure de ses moyens, de contribuer à leur essor.

Vous avez aimé? Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone