Pour ce troisième article sur le blogue de Détail Formation, je reprends deux questions que vous posez régulièrement à Daniel Tanguay :

Est-ce que cela vaut la peine d’investir dans l’embauche d’un consultant qui pourrait améliorer mon référencement? Si oui, combien ça vaut?

Vous rêvez d’une réponse toute faite. Il n’y en a pas.

Celles et ceux qui ont apprécié la lecture de mon premier article sur ce blogue apprécieront le commentaire de Louis Durocher sur la question du prix du référencement :

Quel prix vaut votre référencement? Demandez-vous plutôt si vous avez encore les moyens de voir votre clientèle s’enfuir chez vos compétiteurs avantageusement positionnés sur le web?

À part le coût que représentent les opportunités perdues par une absence dans les résultats, un élément suggéré par Louis Durocher est celui de comparer le coût du référencement au coût que vous payez pour sortir en haut de la page sur www.pagesjaunes.ca pour votre catégorie.

Votre représentant a raison. Vous ne pouvez pas arrêter votre abonnement à Pages Jaunes car vous ne bénéficeriez plus du bon référencement offert par le site. Vous avez un salon de coiffure à Montréal. Pages Jaunes positionne une page en dixième position pour la requête salon de coiffure montréal. Ce serait dommage de ne plus apparaître en haut de cette page. Right? NON.

Demandez aux propriétaires de salon de coiffure qui ont investi dans leur référencement et dont le site sort dans les résultats au-dessus de la page positionnée par Pages Jaunes. Je ne pense pas qu’ils regrettent d’avoir investi dans leur référencement afin d’être trouvé directement sur Google. Et ce n’est pas Diane Nadeau qui dirait le contraire.

Le propriétaire d’entreprise rigoureux cherchera néanmoins à mesurer le retour sur investissement procuré par Pages Jaunes avant de couper son abonnement. Cela peut être fait en utilisant une solution de call-tracking pour mesurer le nombre d’appels générés par Pages Jaunes et évaluer la business générée par ces appels. Il serait en effet dommage de couper un abonnement à Pages Jaunes si celui-ci génère des bénéfices pour votre entreprise.

Finalement, je reviens par la bande aux questions posées au début de l’article. Le dernier paragraphe mettant le doigt sur la nécessité de mesurer la performance de votre marketing, hors-ligne autant que sur Internet. Comment en effet évaluer demain le retour d’une intervention qui améliorerait votre trafic qui vient des engins de recherches si vous ne savez déjà pas ce que vous apporte ce trafic comme business aujourd’hui?

Et c’est ainsi que je déplace la question du coût vers celle du retour sur investissement… car il faut sortir de la logique du coût. Bien des stratégies peuvent amener à une amélioration du trafic venant des engins de recherche sur votre site. Il est ainsi difficile de comparer des offres venant d’agences différentes. Puis le retour d’une stratégie sera propre à votre entreprise et à son site Web.

Pour conclure, si vous en êtes à vous questionner sur l’embauche d’un consultant en SEO et que vous savez apprécier le retour de vos investissements marketing, je vous recommande de passer à travers certaines des étapes proposées par Sylvain Richard pour choisir une agence de référencement, que vous soyez – ou non – rendu à chercher une agence.

  • Définissez votre besoin,
  • Définissez vos objectifs,
  • Définissez votre situation,
  • Formalisez vos attentes.

Cet exercice fait, vous y verrez plus clair… et la question du prix vous semblera secondaire, en plus d’être mieux préparé pour solliciter le consultant qui vous inspire confiance. Non?

P.-S : Le professionnel dont le clientèle est locale, et qui a de la difficulté à faire le lien entre les visites sur son site Web et les dollars dans son tiroir-caisse, sera content de revoir une partir de mon intervention au dernier DoYouSEO Camp : En finir avec les rapports poches.

Vous avez aimé? Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone