Des petites attentions primordiales pendant la formation

  • CategorieFormation du personnel
  • Gratuite

Une formation bien réussie est faite de petites choses, de petits détails.

Stimuler la participation de chacun

Il est important de stimuler la participation de tous les employés en invitant les plus silencieux à s’exprimer et en réfrénant les verbomoteurs. On ne peut se donner comme mission de faire parler tout le monde, car il arrive fréquemment que certains employés préfèrent jouer un rôle plus passif. Or, il est possible de s’assurer que le déroulement leur convienne et que le contenu soit bien assimilé.

Gérer le temps efficacement

Un formateur expérimenté est en mesure d’ajuster ses activités et son contenu afin d’éviter de perdre du temps. D’un autre côté, il est excessivement important que le formateur soit à l’écoute des petits signes qui lui démontrent qu’il est temps de s’arrêter et de faire une pause.

Maintenir un bon climat

La formation doit demeurer un plaisir (même si elle est obligatoire). Sans plaisir, la formation passe moins bien.

Voici quelques trucs pour créer un climat agréable :

  • Utiliser régulièrement l’humour pour faire passer un message. L’humour possède la particularité de rallier tout le monde, ce qui crée une synergie de groupe intéressante et désamorce les situations conflictuelles;
  • Identifier un élément sur lequel tout le monde est d’accord permet généralement de rallier les employés et d’éviter les dérapages sur le plan des idées ou des opinions;
  • Savoir identifier les leaders dans le groupe et les amener à discuter du problème ouvertement permet parfois de diminuer leur influence. En questionnant les autres membres du groupe, vous pouvez éviter de créer une situation conflictuelle entre deux personnes;
  • Lorsque le groupe est plutôt passif, il peut être pertinent de s’adresser aux employés à tour de rôle plutôt que de s’adresser au groupe en entier;
  • Il est important également de préciser les règles du jeu lorsqu’un ou plusieurs employés deviennent bavards ou dissipés. L’erreur fréquente est de les ignorer. Lorsque des employés parlent entre eux, ils créent indirectement des clans et nuisent à l’apprentissage en dérangeant les autres.
La force d’un formateur, pour créer un climat propice à l’apprentissage, est de ramener poliment à l’ordre les individus qui dérangent sans que cela soit visible:

  • soit en leur donnant la parole,
  • en les invitant à partager leurs propos avec les autres employés
  • ou en leur demandant leur collaboration lors de l’utilisation du matériel de formation (ex. : faire passer des feuilles aux autres employés).

Enregistrer

Vous avez aimé? Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Nous avons des publications payantes très intéressantes

voir les publications payantes

Ne plus demander