Les pièges de l’évaluation… Les extrêmes

  • CategorieÉvaluation du personnel
  • Gratuite

Dans un monde idéal, l’évaluation des employés serait un processus juste et équitable. Toutefois, puisqu’elle est réalisée par des êtres humains sensibles et avec un bagage d’expérience unique, un certain biais peut s’y introduire. Les évaluateurs devraient prendre conscience de six pièges qui les guettent au moment d’évaluer un employé, afin de tenter des les éviter : la comparaison, l’impression, le halo, le juste milieu, les extrêmes et le miroir.

Voici les EXTRÊMES :

Vous croyez que tout le monde est beau et gentil, que vos employés sont extraordinaires et qu’ils méritent votre plus grande reconnaissance. À l’inverse, votre expérience vous a enseigné qu’une évaluation de rendement trop positive n’a pour effet que de ramollir votre personnel. Il faut être sévère et dur pour fouetter les troupes! Ou bien encore pour vous le gris est le lot des gens qui ne savent pas assumer leurs décisions. Il n’y a que deux réponses possibles lors de l’évaluation de rendement : excellent et médiocre.

EXEMPLE

Lorsque vous étiez simple vendeur pour l’entreprise, vos évaluations de rendement étaient des moments pénibles. Il semblait que vous n’étiez jamais à la hauteur des attentes de votre supérieur. Maintenant que vous êtes gérant c’est à votre tour d’en faire autant. C’est la seule méthode que vous connaissez!

COMPORTEMENT À ADOPTER

  • Il faut essayer de vous convaincre qu’en ressource humaine les choses ne sont pas toujours noires ou blanches.
  • Les extrêmes, d’un coté ou de l’autre ne favorisent pas le désir d’amélioration chez vos employés, but premier de l’évaluation du personnel.
Vous avez aimé? Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Nous avons des publications payantes très intéressantes

voir les publications payantes

Ne plus demander