Le temps des fêtes est une période de grand achalandage dans les boutiques. Vous avez peut-être besoin d’engager du personnel afin de continuer à offrir un bon service à la clientèle dans votre magasin. Il se peut très bien que vous devez éplucher une énorme quantité de curriculum vitae. Mais comment être certain de détecter les candidats appropriés, de bien déceler leurs forces et faiblesses? Voici quelques trucs pour analyser ces pages pleines d’informations.

L’analyse des curriculum vitæ ne vous permet pas de vérifier les habiletés, ou critères intangibles, suivants :

  • Habiletés manuelles (dextérité, rapidité, endurance, etc.)
  • Habiletés intellectuelles (rapidité de compréhension, vision, esprit d’analyse et de synthèse, sens du détail, créativité, initiative, ouverture au changement, capacité de prendre des décisions, etc.)
  • Habiletés relationnelles ou de communication (entregent, esprit d’équipe, leadership, capacité d’adaptation, etc.)
  • Attitudes ou comportements (présentation, confiance en soi, dynamisme, autonomie, flexibilité, persévérance, résistance au stress, goût du défi, etc.)
  • Motivation

Ce sera l’entrevue de sélection qui vous permettra d’obtenir de l’information à ce sujet. L’évaluation des curriculum vitæ vous permet par contre d’analyser les critères de sélection que l’on appelle tangibles, par exemple l’expérience de travail, la scolarité, la stabilité d’emploi, etc.

Formation et connaissances

  • Formation académique
  • Perfectionnement
  • Autres connaissances (logiciels informatiques, etc.)
  • Langues parlées et écrites

Expérience

  • Types de postes précédemment occupés
  • Niveau d’expérience
  • Secteur(s) d’expérience
  • Années d’expérience
  • Réseau de contacts d’affaires

 

L’évaluation des candidatures

La richesse du contenu laisse voir l’intérêt pour le poste et les efforts consentis à la présentation du dossier du candidat. Certains candidats font un effort évident pour mettre en valeur leurs expériences qui correspondent le mieux aux exigences de l’emploi. Ils démontrent ainsi leur bonne compréhension du poste offert. Certains CV sont une simple liste chronologique des emplois occupés et n’illustrent en rien les compétences. D’autres sont remplis de détails inutiles qui laissent voir un manque évident de concision.

La présentation du CV, sa mise en page, la façon de disposer l’information, la qualité de l’impression sont aussi à considérer. Avec l’accessibilité des moyens technologiques, on ne devrait plus voir des CV rédigés à la main, photocopiés, avec des ratures, etc.

Selon le poste offert, la qualité rédactionnelle du curriculum vitæ doit être évaluée. Quel que soit le type d’emploi, le CV devrait être présenté sans faute d’orthographe. De plus, certains emplois requièrent des capacités rédactionnelles plus importantes. Dans de tels cas, en plus des fautes, il faut porter une attention particulière à la structures des phrases et au style.

Une analyse soignée du CV ne garantit par un recrutement sans erreur. Toutefois, combiné avec les autres méthodes de sélection, elle permet d’économiser un temps précieux. Si on l’écoute, le CV parle beaucoup!

Vous avez aimé? Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone