Bon matin cher lecteurs et cher lectrices. Je vous écris en cette belle journée ensoleillée de novembre, avec dans une main une bonne tasse de café chaud. J’aimerais en cette belle journée, vous parler de formation. Je ne ferai pas ici l’éloge de la formation et des besoins souvent sous estimés dans les entreprises. J’ai tout simplement envie de partager avec vous certains principes fondamentaux sur l’apprentissage des adultes et ce qui, je crois sincèrement, vous amènera à considérer positivement la formation. Quel meilleur argument puis-je donner que celui de vous faire vivre un résultat?   Non! Non! Ne partez pas! (rire) Ce ne sera ici qu’un petit clin d’œil pour vous rappeler certains principes que vous avez déjà acquis.

Tout d’abord, connaissez-vous la loi de Lasnier? François Lasnier est titulaire d’un doctorat en mesure et évaluation et un spécialiste québécois de l’approche par compétences (il a développé ses propres idées sur la formation et est un des spécialistes dans le domaine). Il a écrit plusieurs ouvrages et a établi une loi qui est souvent prise à titre de références dans le milieu universitaire.

La voici donc : Nous nous souvenons de 10% de ce que nous lisons, 20% de ce que nous entendons, 30% de ce que nous voyons, 50% de ce que nous voyons et entendons, 80% de ce que nous disons et 90% de ce que nous disons et faisons. En d’autre mots, ce que nous sommes en mesure d’enseigner!

Il ne suffit donc pas, par exemple, de dire à notre employé « tu dois donner un bon service à la clientèle ». Il faut établir ce qu’est un bon service, le dire à l’employé, le démontrer, lui faire lire (Oups!! Un document d’accueil des nouveaux employés serait très pertinent), lui demander d’expliquer le document dans ses propres mots, pour finalement faire pratiquer ses apprentissages avec des clients (sous supervision bien sûr).

Ce processus vous prendra peut-être quelques minutes de plus, mais vous épargnera énormément d’erreurs et de pertes de temps inutiles. Comme c’est délicieux d’avoir de nouveaux trucs pour nous faire épargner, non?

Souvenez vous également qu’un adulte qui apprend n’est plus un enfant, il a donc ses propres caractéristiques :

1. Sa participation à la formation est volontaire
2. Il veut réutiliser rapidement son apprentissage
3. Il le fait pour lui-même
4. Il veut être impliqué dans son apprentissage
5. Il fera référence constamment à son expérience antérieure car elle est importante pour lui

Compliqué? Pas du tout, il suffit seulement de se rappeler que vous devez amener votre employé à s’impliquer et vouloir apprendre. Surtout ne jamais oublier qu’il a toujours le choix d’apprendre chez vous ou non ….

Bonne et délicieuse semaine

Donnez-moi de vos nouvelles!!

Vous avez aimé? Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone