Dimanche matin 5 juin 2016 à 10 heures 30 au Canadian Tire de Beloeil. On annonce de la pluie, je me presse pour aller acheter du paillis. YÉ ! Il y a un spécial! J’en achète 15 gros sacs. Je me présente à la caisse, je paie et à la fin, je demande : « Auriez-vous des sacs blancs pour mettre dans le fond de mon auto afin de ne pas salir la valise ? »

rouleauL’employée me tend le dernier sac qu’elle possède accroché avec le grand rouleau. Elle me dit que c’est le dernier sac qu’il lui reste. Imaginez-moi avec un panier de 15 grands sacs de paillis avec d’une main un dernier sac blanc qui reste accroché avec un rouleau de 3 pieds !! Je la regarde sans trop comprendre… je lui demande gentiment :  « En auriez-vous d’autres ? »

Elle me répète que c’est son dernier ! Je lui dis avec un ton calme, mais peut-être avec un sourire un peu narquois : « À l’heure qu’il est, je ne pense pas que je vais être le dernier à le demander ! » Elle me répond sur un ton désagréable : « Mais là… je n’ai pas le temps !! »

Sachez que ce que j’ai dit ensuite pour me rendre à mon auto ne s’écrit pas vraiment sur le blogue !!

Conseil pour les employés du commerce de détail : On ne vous demande pas la lune, juste de faire un effort pour satisfaire vos clients… ce sont les petits détails qui font une différence dans le service à la clientèle… SVP ayez de l’initiative quand c’est nécessaire !

Vous avez aimé? Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone