Le 17 mai dernier, j’ai été témoin d’un comportement vraiment déplacé que je désire vous faire part.
Chaque soir, je me « tape » le trafic du tunnel Louis-H. Lafontaine. Chaque soir, il y a des bouchons. Chaque soir, il y a des klaxons.

Je suis dans la rangée de gauche, bien tranquille, il est 16h45. À droite dans la voie du milieu, un camion d’entreprise avec deux individus. Fidèle à ma politique du blogue, je tairai le nom de l’entreprise mais sachez que j’étais tellement choqué que je l’ai pris en note et que j’écrirai un mot aux gestionnaires à la suite de cet article.

Voilà ce qui est arrivé. Une vieille dame qui était complètement dans la voie de droite désire se tasser dans celle du milieu. Les deux zigotos du camion d’entreprise ont « joué » à lui bloquer le passage en suivant de beaucoup trop près un autre camion devant eux. Ils riaient de leur jeu et la vieille dame semblait désemparée. Cela a duré environ deux minutes avant finalement qu’elle puisse placer sa voiture derrière le camion d’entreprise. Ils ont freiné à deux reprises de façon subite comme s’ils voulaient que la vieille dame leur rentre dedans. Une autre voiture s’est glissée entre les deux… le jeu était terminé.

Réflexions :

  • Sachez qu’en tant qu’employé, vous représentez l’image de l’entreprise. Lorsque vous quittez le magasin pour marcher dans le stationnement, vous avez terminé votre quart de travail mais vous êtes TOUJOURS l’image de l’entreprise. Vous êtes à l’épicerie et si le monde vous reconnaît, vous êtes ENCORE l’image de l’entreprise. Que pensez-vous que vous êtes si vous conduisez un camion avec le nom de l’entreprise écrit dessus!!
  • Je me demande si la conduite automobile n’est pas le reflet du service à la clientèle. Qu’en est-il de ceux qui jettent leur papier par terre, leur mégot de cigarettes par la fenêtre, leur façon de couper les autres… Sont-ils les mêmes qui coupent la parole, jettent leur mégots de cigarettes devant le magasin et rient des vieilles dames?
  • La courtoisie est en perte de vitesse. On se fait tutoyer à tous les jours, le non-verbal des employés nous fait trop souvent comprendre que nous ne sommes pas les bienvenus (surtout avec de jeunes enfants), quand ce ne sont pas des soupirs qui veulent dire « que la journée finisse au plus sacrant». Et si tout commençait par de simples gestes en voiture…
Vous avez aimé? Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone