Retour au blogue

Actions pour motiver ses employés

8 novembre 2022

Formation et perfectionnement

ACTION DE TYPE 1: Amener les employés à performer et à aimer leur travail. Plus vous développez les compétences de vos employés afin de faciliter leur travail, meilleures sont leurs chances d’être motivés. Plus vous mettez des conditions intéressantes à leur travail (télétravail, rémunération, responsabilités, etc.), plus vous avez une chance de rétention. S’ils ont l’impression qu’ils n’ont plus de défis, que leurs chances d’apprendre sont plus grandes ailleurs que dans votre entreprise, que les conditions de travail sont limitées à court ou à long terme… ils vous quitteront!

Et selon votre capacité de payer, votre capacité à renouveler une tâche qui sera routinière anyway ou votre capacité à répondre à leur soif d’apprendre… il n’y a parfois RIEN que vous puissiez faire! Malgré tous vos efforts effectués par le passé pour certains employés, l’importance d’aller voir ailleurs est plus forte que celle de vous aider à maintenir en vie ou à développer votre entreprise. Pour faire un lien avec Jean-Paul Sartre, ils descendent du bus pour en trouver un autre. Ne le prenez pas personnel! Comme disait Marc Bergevin : « Si vous cherchez la fidélité, achetez-vous un chien ».

ACTION DE TYPE 2: Amener les employés à aimer votre entreprise. Plusieurs spécialistes en ressources humaines vous diront : on ne quitte pas une entreprise mais bien un patron. Et ils ont raison. Il faut comprendre que pour une petite entreprise, l’entreprise c’est VOUS! Si un employé travaille pour une grande organisation, qu’il aime son travail, mais ne vous aime pas comme patron… au fond de lui, il espère que vous quitterez au plus sacrant et il s’accrochera! Dans une petite entreprise, aucune chance… votre employé partira à moins que votre action de type 1 soit extraordinaire!

C’est à vous de créer des conditions gagnantes pour développer le sentiment d’appartenance envers votre entreprise. La communication, le plaisir, la fierté d’accomplir quelque chose d’important, le développement de valeurs communes, la mise en place d’objectifs communs sont des exemples d’actions de type 2. Les employés ou gestionnaires qui accordent plus d’importance à leur bien-être personnel plutôt qu’au bien-être collectif ont parfois des difficultés avec ce type d’actions.

ACTION DE TYPE 3: Amener les employés à aimer travailler avec leurs collègues. C’est reconnu, plusieurs employés sont mobilisés parce qu’ils font partie d’un groupe, parce que le social au bureau devient leur deuxième vie. Si leurs relations de travail sont plutôt ordinaires, ils quitteront pour se trouver un autre milieu de vie. Et dans une petite entreprise, le climat de travail c’est encore… VOUS! C’est à vous de tisser des liens entre employés, à favoriser l’entraide, à développer des projets qui impliqueront des défis à accomplir ENSEMBLE.

Pour reprendre l’exemple de l’action de type 1, si l’autobus tombe en panne et que les passagers sont à la base une équipe de hockey soudée qui désire accomplir de grandes choses sur la glace… aucune chance pour que des joueurs descendent du bus et partent de leur côté ou fassent le party au fond de l’autobus. Ils ne peuvent abandonner leurs coéquipiers. Et ceux qui le feront malgré tout seront échangés à une autre équipe au retour!

Bref, posez-vous la question si certains de vos employés font de réels efforts pour leurs collègues. Vous savez ceux qui arrivent toujours en retard, appellent à la dernière minute pour ne pas travailler, se font un malin plaisir de parler dans le dos des autres, ne respectent jamais leurs échéanciers, etc. Voulez-vous vraiment investir du temps pour motiver ce genre de personnes?

À la prochaine!

L’Équipe de Détail Formation.