Retour au blogue

16 prévisions pour le commerce de proximité pour 2023

10 janvier 2023

Gestion

Dans un premier temps, toute l’équipe de Détail Formation vous souhaite une bonne année 2023. Que votre entreprise puisse s’épanouir et que vos projets professionnels et personnels puissent se réaliser comme vous le souhaiter!

Tel que promis à la fin de l’année dernière, nous débutons notre première infolettre 2023 avec une série de réflexions 2023. C’est toujours un exercice hasardeux que de faire des prévisions. Il est difficile de prévoir comment les événements s’enchaîneront au cours des prochains mois. Néanmoins, fidèles à nos habitudes, nous osons donner notre point de vue sur différents sujets.

Asseyez-vous confortablement, nous vous offrons une lecture plus importante que prévue !

NOS 16 RÉFLEXIONS POUR 2023

  • OPTIMISME ?
    Avec tous les vents contraires (hausse des taux d’intérêt, pénurie de main-d’œuvre, inflation maintenue, risque de récession, etc.), nous débutons l’année dans un état d’esprit fragile. Les premiers mois seront encore houleux, mais chez Détail Formation, nous sommes dans le camp des plus OPTIMISTES que de ceux plus pessimistes. Ce ne sera pas une année facile, surtout au début. Mais ceux qui auront su s’accrocher et passer au travers les premiers mois devraient être récompensés à la fin 2023.
  • PRIX DE VENTE ?
    Le taux d’inflation devrait être encore à un niveau élevé pour le premier semestre, ce qui causera des maux de têtes aux commerces de proximité qui mettent souvent trop de temps pour réagir. Suivre adéquatement la hausse de ses coûts et réviser ses prix de vente de façon régulière deviendront une norme en 2023. AGIR PLUS TÔT que TROP TARD… voilà la règle à suivre.
  • INFLATION ?
    Les efforts des banques centrales pour contrer l’inflation avec des hausses continues des taux d’intérêts devraient enfin porter fruits pour le 2e semestre avec un équilibre entre un taux d’inflation acceptable et une économie constante. Attendez-vous à une inflation qui pourrait osciller autour de 3% à l’automne prochain. Nous pensons que le pire est derrière nous et qu’il y en aura encore pour un minimum de 3-4 mois avec des nouvelles en dents de scie. Mais à plus long terme, cela devrait se calmer, ce qui devrait aider aux marges brutes des entreprises dans le dernier droit de 2023.
  • RÉCESSION ?
    Tout le monde parle d’une récession possible avec les images des récessions passées qui reviennent nous hanter. Chez Détail Formation, nous ne croyons pas que ce sera le cas. Même si l’économie mondiale semble sur le point de basculer, l’économie québécoise devrait se maintenir en 2023 à un niveau encore intéressant dans son ensemble. Malheureusement, ce seront surtout les familles les plus démunies qui feront les frais de cette instabilité (hausse de loyer ou d’hypothèque, hausse des frais d’intérêts sur leurs paiements, hausse du prix des aliments, etc.)
  • VENTES?
    Certes, il y aura un ralentissement de la demande, surtout pour des secteurs d’activité qui sont touchés directement par le crédit comme l’immobilier, les achats importants tels que les voitures, les électroménagers, etc. mais il y a encore beaucoup d’argent en circulation chez les Québécois et nous ne serions pas surpris que les secteurs comme la restauration, les loisirs, les voyages, la rénovation, etc. maintiennent ou haussent leurs ventes en 2023 par rapport à 2022. Les commerces de proximité ne devraient pas avoir peur d’avoir de la marchandise sur leurs tablettes, bien au contraire. Mais encore faut-il savoir bien gérer son portefeuille de produits et services et faire une bonne gestion de ses stocks!
  • MAIN-D’ŒUVRE?
    Le plus grand défi des commerces de proximité demeurera l’embauche. La pénurie de main-d’œuvre se poursuivra en 2023 avec plus de 65 000 retraités anticipés au Québec d’ici la fin de l’année. Les gestionnaires l’ont réalisé de plein fouet en 2022. Le statu quo n’est plus possible. L’année 2023 sera une année de mise au point, de ce qui peut être fait concrètement pour améliorer les conditions des employés. Des services d’entreprises seront abandonnés faute de main-d’œuvre, des heures d’affaires seront révisées, des employés seront récompensés pour leur performance, etc. Il est temps que chaque commerce réfléchisse à sa plus-value comme employeur et sur ses valeurs d’entreprise. L’année 2023 devrait être l’année de grands changements au sein des petits commerces où les actes seront plus importants que les paroles. Avec plusieurs de nos clients, les trois derniers mois ont été garants de cette prévision.
  • CONDITIONS DE TRAVAIL?
    Une évidence aujourd’hui est que le télétravail est maintenant là pour y rester. Un retour en arrière semble impossible. Ce qui en découle est que le mot FLEXIBILITÉ est devenu un mode de vie. Toutes les entreprises devront s’ajuster, même le secteur du commerce de détail ou le secteur des services. À la suite de la pandémie, la GRANDE DÉMISSION annoncée en 2021 ne s’est pas produite au Québec en 2022, les gens n’ont pas quitté massivement leur emploi. Ils ont tout simplement PERDU LE GOÛT de travailler !!! Et ils ne semblent pas prêts à le retrouver si les conditions ne deviennent pas plus avantageuses. Bref, que vous offriez des emplois à temps plein comme des emplois à temps partiel, vous devrez être ingénieux pour inclure cette flexibilité au travail sans perdre la performance de vos employés.
  • RÔLE DU GESTIONNAIRE?
    Au cours de la dernière année, Détail Formation a été témoin à nombreuses reprises de l’incapacité des propriétaires de petites entreprises à recourir à des employés pour occuper un poste de gestion. Au contraire, plusieurs gestionnaires en poste étaient épuisés, devaient constamment faire de la formation, ou faire du remplacement d’employés absents. Si bien qu’en 2022, bien peu d’employés désiraient devenir gestionnaires, que ce soit pour un poste de superviseur, d’assistant-gérant ou même de gérant. En 2023, l’enjeu sera de redonner les lettres de noblesses au poste de gestionnaire, de valoriser cette fonction, que ce soit en ajoutant des conditions de travail plus avantageuses ou par une reconnaissance améliorée.
  • VISON D’ENTREPRISE?
    Un endroit où nous espérons plusieurs améliorations chez les commerces de proximité en 2023 est sur une planification et une meilleure communication d’une vision d’entreprise. Trop peu de commerces de proximité prennent le temps de fixer des objectifs avec leurs employés. La rétention de ses meilleurs employés passe inévitablement par le partage des décisions d’affaires pour les rendre plus impliqués, plus imputables. En autant que les efforts et les résultats soient aussi récompensés.
  • COVID?
    Il y a un an à peine nous étions en plein confinement. Osons prédire que la Covid restera en 2023 reléguée au niveau endémique plutôt que pandémique. Le fait que la Chine ait abandonné sa politique de covid zéro laisse entrevoir que nous apprendrons dorénavant à vivre avec la présence du virus, mais sans perturbations majeures.
  • MARKETING?
    Au niveau marketing, l’essor de Tik Tok a créé une onde de choc en 2022. Ce n’est plus seulement une mode. Aujourd’hui, les messages courts sont devenus la norme à la fois pour intéresser les générations montantes, mais aussi pour intéresser tous les types de consommateurs. Capter l’attention rapidement de vos clients avec un visuel ou un titre percutant et innovant sera tout aussi important en 2023. Vos publicités ne doivent pas seulement être numériques mais bien omnicanales, elles peuvent être à la télévision communautaire, sur votre infolettre, sur des abribus, avant le visionnement d’une émission sur Tout.TV, sur le fil d’actualité Facebook ou même pour une publicité destinée à la boite aux lettres de vos clients. Les petites entreprises qui font preuve de créativité sauront se démarquer. La devise chez Détail Formation pour nos clients est la suivante : les petits budgets doivent tout de même apporter de gros résultats !
  • TRANSFORMATION NUMÉRIQUE?
    La migration vers le Cloud devient de plus en plus une réalité dans les commerces de proximité. La transformation numérique n’est plus seulement le fait de faire du commerce électronique. Les applications technologiques pour mieux communiquer aux employés, pour améliorer l’expérience-client, pour mieux suivre sa comptabilité, etc. sont de plus en plus courantes. Et même si certaines tendances prévues comme les métavers et la réalité virtuelle ont connu des ratés importants en 2022, on peut s’attendre à une percée encore plus intéressante de l’intelligence artificielle pour gérer le service à la clientèle, gérer les horaires, générer du contenu marketing et autres.
  • FIDÉLISATION DE LA CLIENTÈLE?
    Attendez-vous à une croissance encore plus marquée des programmes de fidélité. Ces programmes sont maintenant à la portée des petites entreprises grâce à des systèmes de gestion plus performants et grâce à des solutions communes comme Freebees. Collecter des données de ses clients pour les récompenser de leur fidélité sera le nerf de la guerre en 2023. L’engouement l’année dernière pour notre atelier fidélisation de la clientèle laisse entrevoir de belles actions en 2023.
  • COMMERCE ÉLECTRONIQUE?
    La croissance phénoménale des ventes en ligne ne s’est pas poursuivie en 2022. Les années 2020 et 2021 auront été exceptionnelles grâce au contexte pandémique. Néanmoins, l’option de pouvoir acheter en ligne fait maintenant partie des habitudes d’achats. Les consommateurs attendent désormais des commerces de proximité qu’ils offrent des options plus flexibles pour faire leurs achats, comme acheter en dehors des heures d’ouverture, faire des achats en ligne et le ramassage en magasin ou carrément se faire livrer des produits chez eux ou dans des casiers sélectionnés.

    Le commerce de demain sera PHYGITAL, c’est-à-dire un mélange d’un commerce PHYSIQUE et d’un commerce DIGITAL. Pas deux commerces distincts, mais un seul commerce INTÉGRÉ. Lorsqu’il se déplace en magasin, le client doit être conscient que l’entreprise possède une boutique en ligne qui lui donne certains avantages comme un plus grand choix de produits, de couleurs, de grandeurs disponibles. Lorsque le client envisage d’acheter en ligne, il doit savoir qu’il existe une valeur ajoutée de se déplacer en magasin comme l’expertise des vendeurs, les salles d’essayage, la politique de retour, etc. Les commerces qui ne peuvent pas répondre à ces demandes des clients risquent de perdre des ventes. En 2023, on frappe sur le clou du PHYGITAL.
  • FINANCES?
    L’année 2023 sera une année de vérité pour la santé financière de plusieurs commerces de proximité. L’endettement reste important pour plusieurs entreprises qui ont contracté des prêts à cause de la pandémie. Le temps des remboursements de prêts est déjà commencé et certains gestionnaires n’auront d’autres choix que de prendre des décisions difficiles. On s’attend à plusieurs difficultés dues à un fonds de roulement insuffisant. La vente de leur commerce représentera la meilleure option pour certains propriétaires, la fermeture pour d’autres plutôt que le surendettement. Il sera important de voir comment les gouvernements vont réagir, mais nous avons peur que les plus petites entreprises endettées soient laissées-pour-comptes.
  • DÉTAIL FORMATION?
    Enfin pour nous, notre enjeu en 2023 sera de maintenir l’intérêt des partenaires et des commerces de proximité à investir en formation. À continuer de s’entourer de spécialistes qui ont à cœur le commerce de proximité et la volonté farouche de les aider. Avec le contexte de pandémie, plusieurs organisations gouvernementales ont offert des services gratuits pour accompagner les petites entreprises, pourtant un secteur qui n’avait pratiquement JAMAIS reçu d’aide auparavant. Maintenant que les subventions risquent de diminuer considérablement au cours des prochaines années, nous devrons redoubler d’efforts pour démontrer notre valeur ajoutée et maintenir notre position de leader pour le secteur du commerce de proximité.

Encore une fois, nous vous souhaitons une belle année 2023. Et au plaisir de vous retrouver aux deux semaines dans nos infolettres ou lors d’une de nos formations.

L’équipe de Détail Formation