Retour au blogue

FAUT-IL PUBLIER LE SALAIRE DANS UNE OFFRE D’EMPLOI ?

22 novembre 2021

DOSSIER - Avantages sociaux

Les meilleurs candidats connaissent assez bien leur valeur sur le marché de l’emploi. Parce qu’ils parcourent les offres d’emploi, ils sont souvent mieux informés que vous sur les salaires qui sont offerts chez vos concurrents. Et dans le contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre, la rémunération devient souvent leur seul élément de décision de changer ou non d’emploi. Il est donc pertinent, comme employeur, de se questionner s’il faut publier le salaire dans une offre d’emploi.

N’oubliez pas qu’il y a de fortes chances que vos futurs employés travaillent déjà pour une autre entreprise et qu’ils devront faire certains sacrifices pour venir chez vous : renoncer à leur ancienneté et certains privilèges qui en découlent, mettre fin à des relations avec des collègues ou des clients, abandonner certaines fonctions qu’ils apprécient, etc.

Ils ne quitteront pas pour rien! Parfois, ils changeront d’emploi parce qu’ils veulent davantage de responsabilités, faire face à de nouveaux défis, bénéficier d’une meilleure ambiance, apprendre de nouvelles fonctions ou même avoir une plus grande flexibilité d’horaires. Mais soyons lucides… le plus souvent, ils veulent un EMPLOI QU’ILS AIMERONT et surtout, de MEILLEURES CONDITIONS SALARIALES !

Le fait de ne rien dire à ce sujet ou de présenter une offre salariale très peu alléchante peut dissuader d’excellents candidats à postuler pour votre entreprise !

Donc à notre question : faut-il publier le salaire dans une offre d’emploi ? La réponse est OUI… mais pas n’importe comment !

OUBLIEZ LE SALAIRE… VIVE LES AVANTAGES SOCIAUX!

Un salaire compétitif à l’entrée est sans aucun doute un bon moyen d’attirer de meilleurs employés. Par contre, des salaires trop élevés pour vos nouveaux employés pourraient avoir des effets néfastes sur votre fonds de roulement, vous empêcher d’investir dans le marketing, d’acheter de nouveaux équipements, de faire des travaux de rénovation ou même de récompenser et fidéliser vos employés actuels.

C’est pourquoi aujourd’hui, les commerces de proximité DOIVENT REVOIR leur structure salariale. La combinaison SALAIRES + AVANTAGES SOCIAUX est votre planche de salut!

À la suite de notre travail de terrain auprès des entreprises et avec l’aide de nos lecteurs qui nous ont partagé leurs idées après avoir lu nos infolettres sur le salaire minimum à 15$/heure, sur la pénurie de main-d’œuvre et sur l’importance de la Grande Démission, Détail Formation est fière de vous présenter notre GRAND DOSSIER SUR LES AVANTAGES SOCIAUX pour lequel chaque semaine un des nombreux AVANTAGES SOCIAUX que vous pourriez mettre en valeur dans vos offres d’emploi vous sera expliqué.

Cette semaine, nous débutons avec l’AVANTAGE #1 intitulé L’ÉCHELLE SALARIALE

Bonne semaine et à mardi prochain

L’équipe de Détail Formation